Les travaux s'achèvent :

La reconstruction de l'unité de valorisation organique des ordures ménagères résiduelles (OMR) touche à sa fin. A l'image de la fin d'installation des biofiltres, les équipes procèdent aux derniers raccordements d'équipements.
Lire la suite
Toutes les actualités


Consignes de tri Les chiffres clés du tri
Accueil > Centre de tri

Centre de tri


Un centre de tri, à quoi ça sert ?


Après le geste de tri de l’habitant chez lui, le centre de tri constitue la dernière étape avant le recyclage des déchets recyclables !
 

Un centre de tri sépare les collectes sélectives des ménages. Les déchets recyclables arrivent en mélange, en vrac ou en sac dans les camions de collecte. L’objectif de cette installation consiste alors à séparer, par grandes familles de matériaux, les déchets recyclables que les ménages ont triés chez eux. Une fois triés, ils sont conditionnés en balles pour les expédier plus facilement vers les filières de recyclage.
 

vuevrac

 

Qu’appelle-t-on  « collectes sélectives » ?

Les collectes sélectives désignent les emballages ménagers recyclables (bouteilles et flacons en plastique, petits cartons d’emballage, emballages liquides alimentaires,
canettes et boîtes de conserve), les papiers et les journaux-revues-magazines triés par les habitants chez eux.


Les balles de matériaux sont destinées à des filières de recyclage. C’est ce que l’on appelle la valorisation matière avec l’utilisation d’une 'matière première-secondaire' pour désigner la matière issue des déchets recyclables.

 

8 grandes familles de matériaux recyclables sortent du centre de tri

Les plastiques incolores des bouteilles d’eau et de sodas (PET incolore),
Les plastiques colorés des bouteilles d’eau et de sodas (PET coloré),
Les plastiques opaques des flaconnages (bouteilles de lait, produits ménagers – PEHD),
Les journaux, revues et magazines,
Les petits cartons et cartonnettes d’emballages,
Les différents types de papier (enveloppes, feuilles volantes)…,
Les emballages de liquides alimentaires (briques de lait…)
Les métaux (fer ou aluminium) des canettes de soda et des boîtes de conserve.

 

Un déchet bien trié est un déchet qui sera bien valorisé !


Pour retrouver ses consignes de tri, ne pas hésiter à consulter la rubrique « J’habite à… » ; En tapant le nom de sa commune, on retrouve l’ensemble des consignes pour le tri des déchets.

JhabiteA

 

 

Un centre de tri au service d’un territoire

Canopia assure le tri et le conditionnement des matériaux recyclables collectés sur la totalité du territoire du Syndicat Bil Ta Garbi, soit 202 communes représentant plus de 271 000 habitants. Sa capacité de traitement est de 20 000 tonnes par an.

Attention votre poubelle de tri comme le centre de tri de Canopia n’acceptent pas le verre !

Celui-ci est directement envoyé en filière de recyclage après son tri dans les containers adaptés présents sur l’espace public.


Sa situation

Le centre de tri du pôle Canopia est situé au nord de Bayonne au 112 avenue Henri de Navarre (RD817).

situation


Ce centre de tri s’étend sur une surface de 3540 m² et se décompose en 3 sous-ensembles :
- La zone d’accueil et de stockage des collectes sélectives, d’une surface de 1 132 m2 ;
- La zone dédiée au tri des matériaux, d’une surface de 1 400 m2;
- La zone dédiée au conditionnement et au stockage des matériaux triés, d’une surface de 1 010 m2.

 

Son fonctionnement

Fonctionnement


Le centre de tri du pôle Canopia certifié Iso 14001

Suite à un audit du cabinet Intertek fin 2014, le centre de tri des emballages ménagers recyclables ainsi que la plateforme de transfert des déchets de déchetteries et l'atelier de maintenance ont reçu la certification ISO 14001 reconnaissant un fonctionnement et une organisation conformes aux exigences de maîtrise environnementale de leurs activités respectives.
En savoir plus sur la politique environnementale du Syndicat Bil Ta Garbi 

 

Une activité en 5 étapes clés

> Etape 1 : Pesée, contrôle de la provenance des déchets
L’ensemble des camions arrivant sur le pôle Canopia est pesé en entrée et en sortie du site de façon à connaître précisément les tonnages de déchets apportés. Un contrôle de laprovenance des déchets est également opéré à ce stade.

> Etape 2 : Réception des emballages et journaux-revues-magazines dans un bâtiment clos
Les bennes de collecte vident leur contenu, en vrac ou en sacs (selon les modes de collecte pratiqués parles collectivités adhérentes) dans des compartiments. Le chargeur alimente, via un ouvre-sac si nécessaire, la ligne de tri mécanique et optique.

> Etape 3 : Tri mécanique, optique puis manuel
Les métaux contenus dans les collectes sont séparés par procédé mécanique, les flaconnages sont triés par procédé optique. Les opérateurs affinent le tri des emballages par catégories. Ils détournent les déchets non recyclables que les ménages ont déposés par erreur dans la collecte.

> Etape 4 : Conditionnement, stockage provisoire avant expédition vers les filières de recyclage
Les matériaux sont conditionnés et pressés en balles homogènes. Leur qualité est conforme aux exigences des filières de recyclage. Ces balles sont entreposées à l’intérieur du bâtiment. Elles sont ensuite expédiées par semi-remorques complètes vers les centres de recyclage.


Pour en savoir plus, venez visiter !

 

Son organisation

Une gestion directe assurée par le Syndicat Bil Ta Garbi.
Lors du Comité Syndical du mercredi 12 juin 2013 à Bayonne, les élus membres du Syndicat Bil Ta Garbi ont décidé, à l’unanimité, d’assurer la gestion directe de l’exploitation du centre de tri des collectes sélectives du pôle Canopia.

 

Une équipe de 21 agents mobilisés pour l’exploitation
- Un responsable du centre de tri, placé sous l’autorité du Directeur des Services Techniques du Syndicatqui est garant du bon fonctionnement de l’équipement ;
- Une équipe de maintenance, capables de réaliser des opérations d’entretien courant et de réparation sur les différents équipements ;
- Un responsable d’exploitation, garant de la bonne marche quotidienne du centre, organisant les moyenshumains et matériels ;
- Des conducteurs d’engins, chargés d’alimenter la chaine de tri, de conditionner les produits triés en balles, de charger les camions de repreneurs de déchets triés ;
- Des opérateurs de tri, chargés de réaliser un contrôle qualité du tri réalisé par les différents équipements ;
- Un agent administratif, en charge de la gestion des affaires administratives liées à l’activité du centre.


Les partenaires du centre de tri

 

 

Logo ADEME.svg 
Suite aux travaux du Grenelle de l’Environnement, l’ADEME a été positionnée comme un opérateur-clé de la transition environnementale. L’ADEME a donc élaboré un Plan de soutien au Grenelle Déchets. Une desactions inscrite dans ce plan, consiste à soutenir le recyclage matière notamment à travers les porteurs deprojets d’équipements de tri.


- 1,3 millions d’euros
C’est le montant du soutien accordé par l’ADEME au centre de tri des collectes sélective Canopia.

 

 

 

 

 

logo
Avec la création d’un centre de tri des collectes sélectives sur son territoire, le Syndicat Bil Ta Garbi répondaux exigences du PDEDMA (Plan Départemental d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés) du département des Pyrénées Atlantiques.

- 10,7 millions d’euros
C’est le montant accordé au pôle Canopia (dans sa globalité) par le Conseil général des Pyrénées Atlantiques.

 

 

 

 

 

AquitaineFEDER RVB

 

Le pôle Canopia a été subventionné à hauteur de 1,5 million d’euros par l’Union européenne. Ce soutien financier a été versé au titre des énergies renouvelables (électricité et chaleur) qui sont produites par l’unité de valorisation organique des déchets ménagers sur site. Il est intervenu suite au Comité Régional de Programmation tenu le 9 décembre 2011 sous la coprésidence du Préfet de Région et du Président du Conseil Régional d’Aquitaine.

Dans le département, Canopia a constitué un projet majeur sur lequel l’Union Européenne s’est engagée.

- 1,5 millions d’euros
C’est le montant accordé par l’Union Européenne au pôle Canopia


Retrouvez la construction du centre de tri et du pôle Canopia ICI 

 

 
Visiter Canopia

Urbaser environnement bil ta garbi