Prochaine visite, le 29 novembre :

Ne regarderez plus votre poubelle comme avant !
Lire la suite
Toutes les actualités


Consignes de tri Les chiffres clés du tri
Accueil > Retour sur la construction > La gestion durable du chantier

La gestion durable du chantier

Un chantier durable

Le mot d’Alain Iriart, président du Syndicat Bil Ta Garbi
Le Syndicat Bil Ta Garbi s’est assuré que la conduite des travaux se soit déroulée dans le respect de l’environnement et du cadre de vie des riverains. Pour cela, le Syndicat avait établi une Charte Chantier Durable engageant toutes les entreprises investies dans le projet et les travaux de construction. Parce que la contribution des riverains était essentielle à la bonne conduite de ce projet, le Syndicat Bil Ta Garbi a constitué un Réseau d’Observateurs du Chantier.
Enfin, le Syndicat a également mené une campagne de reboisement du jardin de Trouillet et d’aménagement du bois d’Arrousets afin de compenser le défrichement d’une partie du site de Batz.

 

La Charte Chantier Durable pour une conduite de travaux exemplaire

Cette charte présente 3 objectifs :
- S’adapter à la vie du quartier.
- Assurer les conditions de sécurité maximale aux personnes travaillant sur site.
- Respecter l’environnement.

Signée par le Syndicat Bil Ta Garbi et le constructeur, Urbaser environnement, elle engage également l’ensemble des entreprises intervenant sur site.

Cette charte est articulée autour de 12 points clés :
- Gestion des déchets de chantier.
- Gestion des sols et des eaux.
- Gestion des consommations d’eau et d’électricité.
- Gestion des odeurs.
- Intégration paysagère.
- Circulations.
- Bruit et vibration.
- Propreté.
- Emissions lumineuses.
- Limitations des émissions de gaz à effet de serre.
- Surveillance.
- Rôle social du site.

Pour découvrir la Charte Chantier Durable, cliquez ici !


Des mesures compensatoires de reboisement

La mise en œuvre de Canopia a impliqué le défrichement de certaines parcelles. Les opérations de défrichement ont été pensées de façon à préserver la biodiversité du site : choix des zones à défricher, calendrier, préservation d’arbres remarquables,…
En parallèle, le Syndicat s’était engagé à mettre en œuvre des mesures compensatoires au défrichement opéré sur le site de Canopia. En accord avec la ville de Bayonne, deux sites ont été retenus : le Jardin de Trouillet et le Bois d'Arrousets. Leur reboisement et leur aménagement a permis d'offrir de nouveaux lieux de balades aux habitants du quartier.

OPERATION n°1 : Programme de reboisement du jardin de Trouillet

L’objectif était de pouvoir proposer aux riverains du quartier d’Arrousets, un parc boisé avec la possibilité de déambuler à pieds à travers un sous-bois. Ce projet s’articule autour de trois séquences ayant chacune une vocation différente. L’opération implique la plantation de plus de 1 000 jeunes plants :
- Première séquence : l’arboretum en lien direct avec les ilots résidentiels offrira un jardin accessible à tous et une découverte didactique des essences plantées.
- Deuxième séquence : la plantation de jeunes plants sur un hectare pour participer au reboisement d’une zone forestière.
- Troisième séquence : la haie bocagère greffée à la limite du talus de l’A63 qui créera un écran visuel et phonique pour minimiser l’impact de cet axe routier sur les habitations les plus proches.

OPERATION n°2 : Aménagement du bois d’Arrousets

Ce bois, situé derrière le centre aéré d’Arrousets, bénéficiera d’aménagements qui permettront de créer un parcours piétonnier de découverte, délimité et sécurisé. Trois zones de végétation ont été identifiées :
- Première zone : elle accueille des essences locales, un mélange de chênes, d’acacias et de châtaigniers.
- Deuxième zone : elle est essentiellement composée de pins.
- Troisième zone : plus exotique, elle intègre des bambous et des palmiers.
Le chemin piétonnier est balisé et ponctué de panneaux pédagogiques pour en faire un lieu de balade pour les familles du quartier.

 
Visiter Canopia

Urbaser environnement bil ta garbi